Historique

 La création de la Sophrologie et le parcours de son fondateur, Alfonso CAYCEDO, né en 1932 à Bogata en Colombie, son intimement liés. Après des études secondaires en Colombie, Alfonso CAYCEDO fait ses études de médecine à Madrid et obtient son doctorat de Médecine et de Chirurgie. Il se spécialise alors en Neurologie et en Psychiatrie, aux côtés du Professeur Lopez IBOR, Neuropsychiatre.

             Après s'être intéressé de près à l'hypnose, Alfonso CAYCEDO en comprend les limites. Il se détache donc de cette pratique et met en place une autre approche thérapeutique des troubles psychiques. Il s'inspire dans un premier temps, de la parole de PLATON, des méthodes de relaxation de SCHULTZ , VITTOZ et JACOBSON, de la psychologie (FREUD, JUNG ...), de la philosophie de HEGEL, précurseur de la phénoménologie et, bien sûr, de la psychothérapie existencielle pratiquée par le Professeur IBOR. Ainsi, en 1960, le Professeur CAYCEDO crée le néologisme « SOPHROLOGIE » et fonde un département de Sophrologie Clinique dans le service du Professeur IBOR à Madrid où les patients sont pris en charge suivant cette nouvelle discipline. En 1963 et 1964, le Professeur CAYCEDO continue sa pratique en Suisse et il s'imprègne des travaux du Professeur BINSWANGER axés sur la psychiatrie phénoménologique. Il est alors amené à repenser son approche des phénomènes de la conscience.

             Continuant son voyage d'études, A. CAYCEDO se rend en Orient en 1965 où il pratique le yoga indien, le bouddhisme tibétain et le zen japonais

            De telles expériences ne manquent pas d'affiner son concept de « conscience ». On considère qu'à son retour en 1968, les bases scientifiques de la Sophrologie Médicale et Sociale en tant que discipline phénoménologique et existentielle sont fondées. Le Professeur CAYCEDO s'installe à Barcelone où il est nommé Professeur Agrégé de la chaire de Psychiatrie à la Faculté de Médecine de Barcelone. Il y exerce encore aujourd'hui.

          Le terme « Sophrologie » n'ayant pas été protégé à sa création, des écoles "parallèlles" l'utilisent sans respecter les concepts et les techniques de la méthode du fondateur. C'est pourquoi en 1980, le Professeur CAYCEDO dépose,sur le plan légal et juridique, les termes : « SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE » pour désigner la Sophrologie telle qu'il l'a conçue.

 

           En 1992, la Sophrologie, représentée par le Pr. CAYCEDO, est reconnue par le corps médical comme une nouvelle profession à part entière, lors du 6ème Congrès Européen de Psychiatrie à Barcelone.

          Alfonso CAYCEDO a ainsi créée une méthode originale issue des courants occidentaux en psychiatrie et de l'étude des phénomènes  de la conscience en occident et en Orient. Le Professeur CAYCEDO permet ainsi aux hommes du XXIème siècle l'étude des phénomènes qui arrivent à la conscience « comme si c'était la première fois », et par là même, un bien-être... UNE NOUVELLE VISION DE L'EXISTENCE.

 

 

"Pour que la conscience soit connue"